Les amants du Pilat

Dans un hameau isolé de la commune de Maclas, les époux Jean-Claude Martin, cultivateurs, vivaient en mauvaise intelligence, à tel point que l'épouse Isabelle avait délaissé son mari pour son beau-frère Antoine. Tous deux n'avaient qu'un désir : le supprimer pour vivre heureux.

L'occasion s'en présenta le soir de la foire de Pélussin. Jean-Claude Martin, qui, à son habitude, était rentré ivre, s'était endormi sur son lit... Les deux complices eurent alors l'idée diabolique de le "saigner comme un cochon !" Antoine mania le couteau et Isabelle recueillit le sang dans le seau destiné à cet usage.

Mont Pilat - L'oubli et la mémoire des lieux


Préface (de Jean-Pierre Spilmont) :

L'homme et son lieu. Ou plutôt, l'homme est son lieu : celui-là même où prend lentement racine ce que l'on peut appeler la chair de la mémoire. Ce sang. Cette transfusion nourricière entre le paysage et le regard. C'est de cela dont nous sommes, ici, les témoins. Témoins de noces aussi charnelles que celles où Camus nous a un jour conviés pour partager la lumière de Tipasa. Témoins privilégiés d'une nouvelle histoire d'amour entre un homme et une terre peuplée de landes, de bruyères, de tourbières.

Mont Pilat émergeant de la brume comme un navire revient au port, plus riche de tous ses voyages.

Voici que nous est offerte à lire, donc à vivre, non seulement l'histoire d'un lieu physique, mais aussi celle d'une géographie du cœur, étrangement mythique puisqu'elle renvoie à tous les lieux qui ont fait leur chemin en nous et y ont laissé quelques traces.

"N'être que cet abandon, cet homme qui marche sans savoir où ses pas le conduisent, par les déserts de landes ou les steppes silencieuses de son imaginaire."

Les chemins de Lionel Bourg conduisent immanquablement à l'évidence du partage.

Auteur(s) : Lionel Bourg
Éditeur : Didier Richard (Grenoble).
Parution : 1988.
ISBN : 2703800568.