Fausses nouvelles du Pilat

Amis internautes, vous voila prévenus : tout ce qui est sur cette page est faux. Ces articles n'ont d'autres buts que de faire sourire et de montrer le travail de retouche que l'on peut réaliser sur une photo. Toute ressemblance avec des événements réels est hautement improbable et serait même suspecte.

Si vous avez vous-même réalisé des trucages sur des photos du Pilat, faites les nous parvenir. Si vous en sentez l'envie, vous pouvez aussi rédiger un petit texte d'accompagnement. Il se peut que nous ajoutions votre travail à cette petite collection (les critères d'acceptation sont totalement subjectifs et la contestation n'est pas permise).

Le jour où la télé s'est arrêtée

Il était préférable de ne pas se trouver à proximité de l'émetteur de l'Oeillon ce mardi. A partir de 19h un violent orage a éclaté sur le massif et les éclairs ont fortement perturbé le fonctionnement de l'émetteur pendant près d'une heure. Les téléspectateurs du Pilat ont pu constater la mauvaise qualité de l'émission sans bien sûr pouvoir en déterminer la cause. Au final, un coup de foudre plus violent a décapité la tour de l'Oeillon, interrompant brutalement le Reality Show à une heure de grande écoute.

Le crêt se trouve donc à l'heure actuelle dépourvu de son emblème et a retrouvé son aspect d'antan. Certains défenseurs de la nature seraient d'avis de laisser les choses en l'état mais les téléspectateurs assidus ne l'entendent pas ainsi. Plusieurs projets ont déjà été proposés dont le plus contesté prévoit la construction d'une structure métallique assez haute, reposant sur 4 pieds; une sorte de grue de chantier.

Nota. Rassurez-vous ! Tout est faux : l'émetteur de l'Oeillon est toujours là et remplit toujours son rôle de diffuseur de Reality Shows.


Sécurité routière

La société des autoroutes et le Parc du Pilat ont travaillé en commun pour réaliser cette campagne d'information visant à sensibiliser les automobilistes au danger d'une conduite trop prolongée. Cette campagne s'appuie sur des affiches et sur les messages des panneaux lumineux d'autoroute (notre photo). L'idée est de suggérer aux automobilistes sur le chemin des vacances de s'arrêter lorsqu'ils passent à proximité de sites particulièrement intéressants comme le Pilat.

Des projets similaires sont à l'étude avec la SNCF et les sociétés aéronautiques mais des problèmes spécifiques à ces moyens de transport, comme le respect des horaires, semblent remettre en cause la finalisation de tels projets.

Nota. Bien que le conseil soit à suivre, l'idée de cette campagne est une pure invention.


Le radar du mont Monnet - Pavezin

Depuis cette semaine, les randonneurs et les cyclistes qui passent par le mont Monnet (altitude: 789 mètres) ont la surprise de découvrir le nouvel équipement installé par la préfecture. Eh oui, la loi nationale s'applique aussi dans le Pilat. Si les marcheurs n'ont pas trop de souci à se faire, les cyclistes et les cavaliers feraient bien de surveiller leur monture : malgré la déclivité importante, on constate, parait-il, des dépassements de la vitesse maximale autorisée pouvant aller jusqu'à 5 km/h.

Reste le problème de l'identification du contrevenant. La gendarmerie de Pélussin distribue des bandeaux autocollants à fixer à l'avant et à l'arrière des vélos et des chevaux et, pour ce qui est des randonneurs, sur le front et le sac à dos.

Nota. Il s'agit bien sûr d'un gag... pour l'instant.


Celui-là est bien réel - Ampuis

Oui, ce radar existe bien, et depuis peu (avril 2008 environ).

Attention donc si vous venez de Lyon par l'autoroute : il se trouve juste avant la sortie "Ampuis". Comme on le voit sur la photo, un repère facile est le panneau du Parc du Pilat.

Pour information, la vitesse est limitée à cet endroit à 110 Km/h.


Page d'accueil   Nouveautés   Encarts   Souvenirs   Photos   Photos truquées  
Annuaire :
  Nouveautés   Lieux   Thèmes  
Agenda :
  Nouveautés   Thèmes  
Pilat-Oueb sur Facebook
 

Attention ! Ce site n'est plus maintenu. La plupart des informations sont toujours d'actualité mais nous vous invitons à les vérifier auprès des organisateurs avant de vous rendre sur place.
Merci de votre fidélité, nous espérons pouvoir prochainement refaire vivre ce site.