Le jardin des sons à Pélussin


Une curiosité à visiter : le jardin des sons, à Pélussin. Un agréable moment de détente, de découverte et de calme. La visite est libre : on se promène et on découvre les installations étranges du parc musical de Pélussin : tubes résonnants, orgues éoliennes, bois habités, voiles sonores, etc.

Paul de Vivie dit Velocio


Ce grand personnage vint s'installer dans notre région à l'age de 22 ans, à Saint-Etienne plus précisément. Toute sa vie et toute son énergie ont été dédiées au vélo.

Cycliste lui-même, il n'hésite pas à franchir quasiment tous les jours le col du Grand Bois. Mais il ne se contente pas des montées du Pilat : il sillonne toute la France sur sa bicyclette et il fonde le premier club cycliste stéphanois pour faire partager sa passion. Quand on imagine les machines de l'époque (pas de changement de vitesse, cadre en acier...) et l'état des routes (pas de goudron) on ne peut être qu'admiratif devant ses parcours : col du Lautaret, la Chartreuse, Galibier, etc.

Il fonde un commerce pour importer des bicyclettes anglaises qui à l'époque sont en avance sur celles des fabricants français.

Journaliste, il est le rédacteur en chef de la revue "Le Cycliste Forézien" qui s'appellera par la suite "Le Cycliste". Il écrit de très nombreux articles, sous le pseudonyme de Velocio, donnant son avis sur les nouveautés techniques (qu'il teste toutes lui-même), rédigeant des conseils au cyclistes, etc.

En 1892, il crée sa propre entreprise de fabrication de cycles : "La Gauloise". Il n'a cependant pas l'ambition de concurrencer les sociétés comme Manufrance ; il veut surtout créer des modèles à la pointe du progrès, en particulier dans le domaine du changement de vitesses. Il travaille sur plusieurs modèles de dérailleurs avant de mettre au point un système dont le principe est encore utilisé aujourd'hui.

Passionné à l'extrême, ce n'est que justice si le surnom de Velocio lui est resté et q'un monument est élevé à sa mémoire au col du Grand Bois.

1853 - Naissance de Paul de Vivie à Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse.
1875 - Paul de Vivie s'installe à Saint-Etienne.
1881 - Fondation du premier club cycliste stéphanois.
1886 - Fondation de l'Agence Générale Vélocypédique (importation de cycles anglais).
1887 - Fondation de la revue "Le Cycliste Forézien".
1892 - Fondation de "La Gauloise", atelier de fabrication artisanale de cycles.
1889 - Invention du mot "Cyclotourisme".
1930 - Décès de Paul de Vivie.

Paul de Vivie (1853-1930)

Monument et plaque commémorative, au col de la République.