Les amants du Pilat

Dans un hameau isolé de la commune de Maclas, les époux Jean-Claude Martin, cultivateurs, vivaient en mauvaise intelligence, à tel point que l'épouse Isabelle avait délaissé son mari pour son beau-frère Antoine. Tous deux n'avaient qu'un désir : le supprimer pour vivre heureux.

L'occasion s'en présenta le soir de la foire de Pélussin. Jean-Claude Martin, qui, à son habitude, était rentré ivre, s'était endormi sur son lit... Les deux complices eurent alors l'idée diabolique de le "saigner comme un cochon !" Antoine mania le couteau et Isabelle recueillit le sang dans le seau destiné à cet usage.

La terrible plante carnivore Droséra


La drosera est carnivore certes, mais pas si terrible que ça : en fait elle ne mesure que quelques centimètres, et seuls les moucherons ont quelques raisons de la craindre.

Elle pousse dans le Pilat, à proximité des tourbières : Gimel, Panère, Praveilles.

Son nom complet est "drosera rotundifolia" ou plus simplement rossolis à feuilles rondes. Ses petites tiges sont hérissées de cils d'un rouge vif, qui ont pour fonction d'attirer les insectes. Mais ceux-ci se retrouvent bientôt englués et feront le repas de la plante.

La droséra est très discrète : il faut être très attentif pour la repérer parmi les mousses, mais ne la cueillez surtout pas : cette plante est rare et protégée.