Les amants du Pilat

Dans un hameau isolé de la commune de Maclas, les époux Jean-Claude Martin, cultivateurs, vivaient en mauvaise intelligence, à tel point que l'épouse Isabelle avait délaissé son mari pour son beau-frère Antoine. Tous deux n'avaient qu'un désir : le supprimer pour vivre heureux.

L'occasion s'en présenta le soir de la foire de Pélussin. Jean-Claude Martin, qui, à son habitude, était rentré ivre, s'était endormi sur son lit... Les deux complices eurent alors l'idée diabolique de le "saigner comme un cochon !" Antoine mania le couteau et Isabelle recueillit le sang dans le seau destiné à cet usage.

Claude Berthier - L'apôtre du Pilat

Articles de presse, émissions de radio, conférences, etc. il a su utiliser les moyens médiatiques de l'époque pour partager sa passion des paysages du Pilat et des promenades en nature.

Ses élèves se souviennent sans doute des promenades organisée avec toute la classe, pendant lesquelles on apprenait avant tout à connaître la nature.

Randonneur jusqu'à la fin de sa vie, il connaissait tous les sentiers, tous les points d'eau du Pïlat. Il est l'auteur de guides (malheureusement difficiles à se procurer aujourd'hui) et une table d'orientation lui est dédiée.

Claude Berthier est né le 7 septembre 1872 à Paray-le-Monial et décédé le 23 juillet 1956 au Bessat.