Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'pilat.oueb'@'172.20.245.53' (using password: YES) in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 15

Warning: mysql_select_db() [function.mysql-select-db]: A link to the server could not be established in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 16
Géographie du massif du Pilat
Pilat Oueb

Géographie du massif du Pilat

Entre Saint-Etienne et la Vallée du Rhône, le Pilat est constitué de petites régions aux caractères bien tranchés. Elles s'opposent par leurs climats, leurs paysages, leurs types d'habitats ou leurs modes de mise en valeur des terres. L’ensemble constitue un massif de moyenne montagne, véritable château d’eau pour les villes des vallées proches.

Le Parc naturel régional du Pilat s'étend sur 700 km². Les coteaux du Rhône, pays des arbres fruitiers et de la vigne, succèdent aux hautes terres de forêts et d'élevage. Forêts de sapins, bois de hêtres, pentes de genêts et plateaux de prairies sont autant de paysages caractéristiques du Pilat.

3 climats pour une montagne

Le Massif du Pilat voit s'affronter les influences climatiques méditerranéennes, océaniques et continentales. Cette position lui confère une exceptionnelle diversité de richesses naturelles concentrées sur un si petit territoire !

Le Pilat, terre d'étude des naturalistes.

La cohabitation de milieux naturels, à tendances méditerranéennes à l'est et alpines sur les sommets, ont fait la réputation du Pilat auprès des botanistes. La confluence de ces climats permet la présence exceptionnelle d'espèces. Le Pilat forme pour beaucoup d'entre elles la limite de leur aire de répartition. Sur quelques kilomètres carrés sont réunies des espèces qu'il aurait fallu observer aux quatre coins de la France ... Quelle aubaine !

Richesse du patrimoine.

Églises, habitat traditionnel, châteaux ou simples calvaires : le patrimoine bâti du Pilat reflète également sa richesse culturelle. Citons le village médiéval de Malleval, qui, du haut de son éperon rocheux, surplombe le Rhône et offre, quand le temps le permet, une vue inoubliable sur les Alpes. La Chartreuse de Sainte Croix en Jarez, devenue village après la révolution, a conservé son architecture monastique, aujourd'hui classée parmi les plus beaux villages de France. N'oublions pas les fabriques et moulins que l'on découvre à quelques détours de routes. Installées le long des cours d'eau, ces bâtisses aux couleurs chaudes témoignent des activités de moulinage et de passementerie qui utilisaient la force hydraulique des nombreux ruisseaux du Pilat.

Saveurs et savoir-faire.

Créations artisanales uniques, produits du terroir réputés, le Pilat offre, grâce à la diversité de ses terroirs, des productions de qualité issues de l'amour du travail bien fait. Pommes du Pilat, charcuteries, miels, rigottes de Condrieu, sont mariés avec bonheur par la gastronomie locale avec les vins réputés des Côtes-Rôties, St Joseph et Condrieu. Héritiers de savoir-faire ancestraux ou inventeurs de nouvelles formes de création artistique, le Pilat bouillonne d'artistes et d'artisans.

Sports et loisirs.

La randonnée dans le Parc du Pilat peut se pratiquer en promenade, à travers les circuits en boucle (balisés), ou, pour une randonnée plus longue, de plusieurs jours, sur les sentiers du Parc. Vous pourrez vous arrêter dans les relais du randonneur qui proposent des services spécifiques : portages de bagages, paniers pique-nique... Vous pourrez approcher les multiples facettes du patrimoine naturel et culturel du Pilat.

Si vous préférez les sports équestres, des sentiers sont également balisés pour cette pratique, de gîtes équestres en gîtes équestres.

Pour les amateurs du vélo tout terrain, le relief de moyenne montagne du Pilat offre, à travers ses 650 km de sentiers entretenus et balisés et ses circuits pour enfants, une grande diversité de terrains pour la pratique du VTT. Ces circuits figurent dans les topos guides et la carte du Parc au 1/50 000ème.

Territoire habité et vivant, espace rural à la fois riche et fragile, le Pilat trouve son équilibre entre développement économique et protection de l'environnement.

La géographie et les paysages du Pilat

Le Pilat est un massif de moyenne montagne (150 à 1 400 m), culminant au Crêt de la Perdrix, à 1 432 m. Composé de crêts, de petits cols, de plateaux agricoles, couvert de forêts ou de landes, il doit son originalité à sa position de zone intermédiaire entre les montagnes du Mâconnais, du Beaujolais et du Lyonnais au nord, et les massifs plus élevés du Vivarais et des Cévennes au sud. Proche des villes de Saint-Etienne (5 km), de Lyon (40 km) et d'Annonay (10 km), il représente une zone d'attraction pour deux millions de citadins résidant dans un rayon de 50 km autour du Parc. Ceinturé par les vallées de l'Ondaine, du Gier et du Rhône, le Pilat a en outre, depuis son origine, la réputation d'être un immense château d'eau. Sources, ruisseaux et barrages surprendront le randonneur.

L'étagement de la végétation.

Le promeneur découvrira également une grande diversité de paysages, étagés selon l'altitude : les points les plus bas autour du couloir rhodanien abritent une végétation presque méditerranéenne (amandiers, micocouliers, chênes verts, cactus raquettes). Jusqu'à 800 m environ, les collines sont couvertes de pâturages et de forêts de chênes, de châtaigniers et de pins sylvestres. Au-delà commence l'étage montagnard, domaine du hêtre et du sapin, mêlé d'épicéas dans les zones reboisées, et parsemé de landes à genêts. Sur les sommets (1 400 m), au climat subalpin, s'étendent les landes à bruyères et à myrtilles.

Les cinq paysages du Pilat.

Le Parc du Pilat est composé de cinq paysages tranchés que l'on peut regrouper en 5 entités : le Piemont rhodanien qui, à l'est, offre un paysage de collines creusées de vallons ; la vallée de la Déôme à cheval entre la zone des crêts et les plateaux de l'Ardèche ; la pénéplaine ondulée du Haut Pilat à l'ouest ; une zone de crêts au centre et la bordure septentrionale du massif, le Jarez enfin, entaillée par de nombreux cours d'eau, et qui surplombe Saint-Etienne et les vallées industrielles de l'Ondaine et du Gier.

1 - Le Piemont rhodanien.

Cette partie du Pilat (150 à 500 m d'altitude) est la partie la plus chaude et la plus ensoleillée du massif. Ses coteaux, dégringolant vers le Rhône, sont couverts de vignes et de vergers.

Au bord du fleuve, beaucoup de villages de mariniers proposent encore des joutes nautiques, qui attirent chaque année de nombreux amateurs.

Cette région a vu naître ou séjourner des personnalités comme Frédéric Mistral, Pascal, Mme de Sévigné, Jules Janin ou Bernard Clavel.

Avec l'élevage des chèvres, l'économie est ici surtout dominée par l'arboriculture : pommes, mais aussi cerises et pêches, poires, abricots et framboises. Depuis plus de vingt ans, à l'initiative du Parc, Pélussin célèbre d'ailleurs la Journée de la Pomme (11 novembre).

Ce pays de polyculture, au parcellaire morcelé, est ponctué de hameaux qui regroupent des fermes de granit, aux blocs irréguliers, grossièrement taillés.

2 - La Vallée de la Déôme.

Ce versant méridional du Pilat est une région contrastée, entre les deux bassins de la vallée de la Déôme (Saint-Sauveur-en-Rue et Bourg-Argental) et la zone des Crêts, le massif du Pyfara et le piémont rhodanien.

L'économie y est tournée vers l'élevage des chèvres et l'exploitation forestière, notamment celle de la forêt de Taillard, réputée dans la région.

Le pays s'est attaché à soigner l'accueil touristique grâce au développement de gîtes, campings et tables d'hôtes fermières.

3 - Le Haut Pilat.

Le Pilat des hauts plateaux, à l'ouest, domine le bassin stéphanois à 1 000 m d'altitude. Sa topographie de pénéplaine, où alternent sapinières, pâturages et prairies humides, est pourtant creusée de larges ondulations, plus marquées vers le sud, où le Crêt de Chaussitre atteint 1 240 m.

À la porte même de Saint-Etienne, en direction du Bessat (station de ski de fond), les rochers abrupts du Gouffre d'Enfer surplombent un barrage construit sous le Second Empire.

Le versant de Saint-Genest-Malifaux, jusqu'aux limites de la Haute-Loire, offre un paysage moins tourmenté, façonné par les besoins de la production laitière (pâturages) et par la nécessité de fournir du bois de chauffe et d'étayage aux mines de charbon du bassin de Saint-Etienne (pins sylvestres notamment).

Les exploitations, exigeant de grands espaces pour le bétail (Prim'Holstein et Frisonne Française essentiellement), sont dispersées. Le bâtiment est installé au cœur du domaine, à la lisière des bois et des champs. La maçonnerie, soignée, est réalisée en blocs de granit taillés à joints très ajustés.

À Jonzieux, la Maison de la passementerie rappelle l'activité artisanale qui fit les riches heures de Saint-Genest-Malifaux et Planfoy (pays natal de Charles Exbrayat).

4 - Les Crêts.

Autour du Crêt de la Perdrix, culminant à 1 432 m, et de celui de l'Œillon, la zone des Crêts, royaume des pelouses d'altitude, offre un relief très accidenté, d'altitude toujours supérieure à 1 000 m. Dans la forêt, des amas de pierres granitiques non recouverts par les arbres forment des taches, colonisées progressivement par la végétation - lichens puis mousses et enfin myrtilles, bruyères, sorbiers et sapins : ce sont les chirats, présents presque partout sous la sapinière au-delà de 1 000 m.

Si, certains jours, on peut apercevoir depuis le Col de l'Œillon l'ensemble de la chaîne des Alpes, du Mont Blanc au Mont Ventoux (ce qui est signe de pluie), côté Perdrix s'offrent à la vue les monts du Lyonnais et les cimes de l'Auvergne et des Cévennes.

5 - Le Pilat du Jarez.

La bordure septentrionale du massif (400 à 900 m), étroite, est profondément entaillée par les vallées qui rejoignent la dépression occupée par l'Ondaine et le Gier, fortement industrialisée.

Cette région, malgré une économie agricole semblable à celle du plateau de Saint-Genest, présente des paysages très différents. Les vallées, souvent très encaissées et équipées de barrages, communiquent difficilement entre elles.

Elles sont ponctuées de fermes de schiste isolées, accrochées aux pentes de ces reliefs accidentés.

 

 

Nous remercions le Parc Naturel régional du pilat pour nous avoir aimablement fourni ce texte de présentation.


Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 361

Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 363

Warning: mysql_query() [function.mysql-query]: A link to the server could not be established in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 490

Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/133/sda/2/b/pilat.oueb/biblio/pilat.php on line 491
Accueil - Nouveautés - Contact - Espace perso Manoir des Forges (Pilat) Voeux du Pilat TC
Formations internet
Compatibilité XHTML 1.0
Compatibilité CSS