Les amants du Pilat

Dans un hameau isolé de la commune de Maclas, les époux Jean-Claude Martin, cultivateurs, vivaient en mauvaise intelligence, à tel point que l'épouse Isabelle avait délaissé son mari pour son beau-frère Antoine. Tous deux n'avaient qu'un désir : le supprimer pour vivre heureux.

L'occasion s'en présenta le soir de la foire de Pélussin. Jean-Claude Martin, qui, à son habitude, était rentré ivre, s'était endormi sur son lit... Les deux complices eurent alors l'idée diabolique de le "saigner comme un cochon !" Antoine mania le couteau et Isabelle recueillit le sang dans le seau destiné à cet usage.

Les commandements du touriste en forêt

Voici ce que l'on publiait dans les années 50. Ces recommandations pour les promeneurs sont toujours d'actualité, même si le vocabulaire a un peu évolué.

  • L'arbre est utile à tous.
  • La forêt est richesse, beauté, santé. Respecte-la.
  • N'agis pas en vandale.
  • Ne coupe pas les jeunes pousses.
  • Ne mutile pas les arbres.
  • Respecte les plaques de signalisation, les avertissements. Ils sont utiles et coûtent cher.
  • Ne souille pas le gazon ; laisse la place dans l'état où tu désirerais la trouver : pas de coquilles d?œufs, de boîtes vides, de papiers gras.
  • Évite d'allumer du feu et sois prudent.
  • Oppose-toi aux ravages dont tu es témoin.
  • Jouis de la forêt avec respect et amour et laisse aux autres le même droit.